La nouvelle gamme de purificateurs Daikin allie performance et technologie pour une une qualité de l’air intérieur optimisée.
L’action conjuguée de la technologie Flash Streamer et de l’ioniseur plasma assure une filtration unique pour votre bien-être.

Le Flash Streamer, une technologie de décharge plasma à haute puissance, décompose les substances nocives, comme le formaldéhyde(1) par exemple. Ces substances sont piégées sur le filtre HEPA ou absorbées par le filtre désodorisant.

Le ioniseur plasma, lui, contribue à une purification supplémentaire de la pièce, permettant par exemple de faciliter la désodorisation des rideaux et tapis.

___

 Les différentes étapes de filtration permettent aux purificateurs d’air Daikin
de contribuer à améliorer la qualité d’air intérieur. 

graph-flashtreamer.jpg

Concernant la collecte de poussières et l’efficacité de désodorisation des purificateurs d’air, il est impossible d’éliminer :

  • toutes les substances nocives contenues dans la fumée de cigarette (monoxyde de carbone, etc.)
  • tous les composants des odeurs dont l’émanation est continue (odeur de matériaux de construction, odeurs d’animaux domestiques, etc.)

Les purificateurs d’air Daikin ne peuvent pas être utilisés à des fins médicales en remplacement d’un traitement médical ou pharmaceutique.

(1) Méthode d’essai : méthode de génération constante ; Salle d’essai : 22 à 24 m3 ; Température : 23 ± 3°C ; Humidité : 50 ± 20 % ; Conditions de ventilation : lorsque la concentration de 0,2 ppm se dégage en continu, une capacité d’élimination de 0,08 ppm est maintenue à 36 m3/h, ce qui est conforme à la directive du Ministère de la Santé, du Travail et du Bien-être au Japon. (Cela correspond à la capacité de ventilation d’une pièce d’environ 65 m3.)
Le ioniseur plasma, lui, contribue à une purification supplémentaire de la pièce, permettant par exemple de faciliter la désodorisation des rideaux et tapis.

___

 DÉCOMPOSITION DES SUBSTANCES NOCIVES EN 3 ÉTAPES 

 2 - Capture efficace des polluants 

La poussière et les polluants sont piégés efficacement par le filtre HEPA électrostatique 

Le filtre collecte efficacement la poussière par le biais de forces électrostatiques. Il ne s’encrasse pas, contrairement aux filtres HEPA non électrostatiques qui collectent les particules uniquement par la finesse du maillage. Conséquence : une plus grande quantité d’air traverse le filtre, on obtient une meilleure purification. 

Résultats 

  • 99,97 % des particules fines de 0,3 μm sont éliminées 
  • 99 % des particules d’une taille comprise entre 0,1 μm et 2,5 μm sont éliminées (1) 

 3 - Décomposition par oxydation : la triple action du Flash Streamer 

La technologie Flash Streamer permet de décomposer par oxydation les substances nocives piégées sur le filtre(2) 

Collision : le filtre antipoussière piège les substances en suspension contenant les gaz nocifs et le système Flash Streamer décompose les gaz par oxydation(2)

Recyclage : le filtre désodorisant absorbe et décompose les odeurs. Grâce à la régénération du pouvoir d’absorption, la capacité de désodorisation est préservée. Il est inutile de remplacer le filtre désodorisant(3)

Nettoyage : élimine les bactéries du filtre antipoussière(4) et du filtre d’humidification(5)

Remarque : 

(1) Méthode d’essai : Norme JEM1467 de la Japan Electrical Manufacturers’ Association. Critère : élimination de 99 % des particules fines de 0,1 à 2,5 μm dans un espace fermé de 32 m³ en 90 minutes. (Conversion en valeur dans un espace d’essai de 32 m³). 

(2) (Réduction des gaz) Laboratoire d’essais : Life Science Research Laboratory. Méthode d’essai : après avoir fait fonctionner un moteur à essence pendant 10 minutes (la concentration de p articules ayant atteint 60 mg/m³), utilisation du purificateur d’air pendant 80 minutes afin d’absorber les poussières polluantes émises par le moteur. Utilisation de ce purificateur d’air pendant 24 heures dans un e space fermé de 200 L et mesure de l’effet de décomposition des gaz. Résultat de l’essai : par rapport à un e ssai sans irradiation par système Flash Streamer, les composants gazeux ont été réduits de 63 % en 9 heures. Numéro d’essai : LSRL-83023-702. Unité d’essai : essai réalisé avec une unité MCK70N (modèle jap onais). 

(3) Placement du purificateur d’air et d’un composant odorant, l’acétaldéhyde, dans un caisson de 21 m3 et utilisation du purificateur d’air. Examen de l’augmentation de la concentration du produit (CO2) généré par décomposition de l’acétaldéhyde par le système Flash Streamer (évaluation par Daikin). Unité d’essai : essai avec une unité MCK55S (modèle japonais), un modèle équivalent à la série MCK55W. 

(4) Laboratoire d’essais : Japan Food Research Laboratories. Numéro d’essai : 15044988001-0201. Méthode d’essai : fixation d’une pièce d’essai inoculée avec des bactéries par voie liquide su r le côté amont d’un filtre antipoussière. Installation dans un purificateur d’air et utilisation dans une zone d’essai de 25 m3. Comptage du nombre de bactéries vivantes au bout de cinq heures. Résultat de l’essai : réduction de plu s de 99 % en cinq heures. Unité d’essai : essai avec une unité MCK55S (modèle japonais), un modèle équivalent à la série MCK55W (mode turbo ). 

(5) (Élimination des bactéries du filtre d’humidification) Travaux sur les particules piégées par le filtre d’humidification. Laboratoire d’essais : Japan Food Research Laboratories. Numéro d’essai : 15044989001-0101 Méthode d’essai : fixation d’une pièce d’essai inoculée avec des bactéries par voie liquide sur le côté amont d’un filtre d’humi dification installé dans un purificateur d’air et utilisation dans une zone d’essai de 25 m3. Comptage du nombre de bactéries vivantes au bout de cinq heures. Composant objet : filtre de déshumidification. Résultat de l’essai : réduction de plus de 99 % en cinq heures. Unité d’essai : essai avec une uni té MCK55S (modèle japonais), un modèle équivalent à la série MCK55W (mode turbo).